Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le mémorial à l'ours polaire Knut a été inauguré mercredi au zoo de Berlin. Le plantigrade avait séduit le monde entier à sa naissance en 2007 avant de mourir précocement l'an dernier.

La statue baptisée "Knut le rêveur" et réalisée par le sculpteur Josef Tabachnyk montre l'ours, mort à l'âge de 4 ans, se reposant paresseusement sur les rochers de son abri au zoo de Berlin, à des milliers de kilomètres d'une banquise qu'il n'a jamais connue.

Chouchou des médias et d'un public venu du monde entier, Knut est mort subitement le 19 mars 2011 des suites d'une encéphalite, une infection du cerveau. Son décès avait été suivi par des visiteurs du zoo qui l'avaient vu faire des tours étranges autour de lui-même avant de s'effondrer dans le bassin de son enclos.

De fait, Knut, qui n'a jamais été en contact avec son milieu naturel, avait connu un destin digne d'un scénario d'Hollywood.

Ours star

Premier ours né en captivité depuis 30 ans au zoo de Berlin, il avait été rejeté par sa mère à sa naissance et c'est ce drame qui avait rapidement suscité une énorme émotion.

Comble de l'emballement médiatique, plus de 500 journalistes venus du monde entier, avaient assisté à sa première sortie officielle en public le 23 mars 2007. La photographe vedette Annie Leibowitz l'avait immortalisé pour le très chic magazine américain "Vanity Fair".

A sa mort, des admirateurs effondrés ont déposé des bouquets de fleurs, des textes et des photos de Knut au zoo, tandis que des milliers de messages ont été inscrits dans un livre de condoléances sur l'internet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS