Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'UBS devrait à nouveau payer des impôts sur le bénéfice dans toute la Suisse dès l'an prochain, huit ans après y avoir renoncé en raison de la crise financière. La grande banque confirme ainsi les prévisions de la ville de Zurich en septembre dans son budget 2016.

L'UBS part du principe qu'il pourra à nouveau honorer l'impôt sur le bénéfice, indique mercredi à l'ats un porte-parole du plus grand institut bancaire de Suisse. Ce dernier confirme une information révélée par le Tages-Anzeiger.

La grande banque n'a plus payé d'impôts sur le bénéfice depuis l'exercice 2008. Le principe du "too big to fail" l'avait incitée à séparer ses affaires suisses du reste de l'entreprise, fondant ainsi la filiale UBS Suisse SA.

Elle n'a du même coup plus été contrainte de payer l'impôt sur la fortune. Les entreprises peuvent en effet déduire leurs pertes de leurs impôts durant sept ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS