Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

L'UCI ne réattribue pas les victoires d'Armstrong sur le Tour

Cyclisme - L'Union cycliste internationale (UCI) a décidé de ne pas réattribuer la victoire d'une course gagnée par un coureur convaincu de dopage entre 1998 et 2005.
Le nom de Lance Armstrong ne sera donc pas remplacé par un autre sur le palmarès du Tour de France, qu'il a gagné sept fois durant cette période.
L'instance faîtière du cyclisme mondial a par ailleurs convenu que le classement d'une épreuve dont le gagnant a été condamné pour dopage restera inchangé. En d'autres termes, aucun coureur ne grapillera de place en raison de la destitution du vainqueur. Si cette décision "peut sembler dure pour ceux qui ont roulé en étant propres", ces derniers "comprendront qu'il n'y a que peu de gloire à tirer de rangs réattribués", estime l'UCI, qui va également exiger le remboursement des gains attribués aux coureurs concernés.
En outre, l'UCI a annoncé la mise sur pied d'une commission externe "complètement indépendante" qui sera chargée d'examiner le bien-fondé des allégations qui ont récemment incriminé l'instance internationale dans le cadre de l'enquête de l'Agence antidopage étasunienne (Usada) sur Lance Armstrong. Cette commission devra également s'assurer que "les personnes convaincues de dopage ne puissent plus être actives dans le sport, y compris dans son entourage".
Persuadée que "d'énormes progrès ont été faits dans la lutte contre le dopage depuis 2005", l'UCI est d'avis que cette commission lui permettra, ainsi qu'au monde du cyclisme, "d'aller de l'avant avec la confiance de toutes les parties". Des précisions quant à la mise en place de ce nouvel organe, dont le premier rapport est attendu pour le 1er juin 2013 au plus tard, seront données dans la semaine du 5 novembre 2012.
L'UCI a par ailleurs suspendu l'action en justice intentée contre le journaliste Paul Kimmage, poursuivi à la suite d'une interview où l'ancien coureur Floyd Landis accusait la fédération internationale d'avoir sciemment fermé l'oeil sur un contrôle antidopage positif d'Armstrong en 2001. L'instance a décidé d'attendre les conclusions de la commission indépendante avant de se prononcer plus en avant sur ce cas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.