Navigation

L'UDC bernois Adrian Amstutz renonce à se représenter au National

Adrian Amstutz ne va pas briguer un cinquième mandat au Conseil national (archives). KEYSTONE/PETER SCHNEIDER sda-ats
Ce contenu a été publié le 17 janvier 2019 - 14:46
(Keystone-ATS)

Le conseiller national UDC bernois Adrian Amstutz ne se représentera pas aux élections fédérales en octobre prochain. La section cantonale avait pourtant modifié ses statuts pour que cette locomotive du parti puisse exceptionnellement briguer un cinquième mandat.

Adrian Amstutz explique dans un communiqué diffusé jeudi que c'est un honneur que l'assemblée des délégués de l'UDC a demandé à la quasi-unanimité qu'il se porte à nouveau candidat pour le Conseil national. Mais à 65 ans, l'élu souhaite passer davantage de temps avec sa famille.

Lors de leur assemblée lundi soir à Belp (BE), les délégués de l'UDC avaient accepté une modification des statuts pour autoriser un élu à briguer, dans certains cas exceptionnels, un cinquième mandat alors que les statuts limitent ce nombre à quatre. L'objectif était de convaincre Adrian Amstutz à se représenter.

L'objectif de l'UDC bernoise pour les élections fédérales de cet automne est de conserver ses neuf sièges au Conseil national. La lutte sera d'autant plus serrée que canton de Berne perd un siège par rapport à 2015, sa représentation passant de 25 à 24.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article