Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bienne - Malgré la démission de tous ses représentants au législatif comme à l'exécutif, l'UDC biennoise a décidé de s'attaquer au siège laissé vacant par le départ du socialiste Hans Stöckli. Avant de pouvoir présenter un candidat, elle doit réunir 3000 signatures.
La décision de lancer ce référendum a été prise mercredi soir lors de l'assemblée générale extraordinaire de la section biennoise. Le parti a un mois pour récolter les 3000 signatures. Pour le moment, l'UDC n'a désigné aucun candidat mais il n'est pas exclu qu'une alliance bourgeoise se forme.
Alliance bourgeoiseL'UDC biennoise va entamer des discussions avec d'autres partis de droite pour contester aux socialistes le siège de la direction des finances. Le parti a annoncé jeudi que sa stratégie avait déjà suscité l'intérêt de membres du Parti radical romand (PRR).
L'UDC entend soutenir le candidat bourgeois qui présentera le plus de chances de ravir le siège à la gauche. Si elle devait partir seule dans la course à l'exécutif, elle présentera Beat Feurer, fondateur et président de la "GayUDC" Suisse.
C'est justement cette stratégie qui a conduit les cinq conseillers de ville et le conseiller municipal non permanent à quitter l'UDC pour créer leur propre parti. Pour ces six élus, le siège de Hans Stöckli revient aux socialistes. Leur démission est aussi motivée par la ligne dure des instances dirigeantes.
Course à la mairieL'objectif de l'UDC est de renforcer la droite au Conseil municipal en s'emparant du siège socialiste. Le PS doit désigner la semaine prochaine son candidat à la succession de Hans Stöckli aux finances. Le favori est l'Alémanique Erich Fehr.
Si elle accède à l'exécutif, l'UDC pourra se lancer dans la course à la mairie. Le règlement prévoit que seuls les membres permanents de l'exécutif peuvent briguer le poste de maire le 28 novembre. Le socialiste Pierre-Yves Moeschler, l'écologiste Barbara Schwickert et le radical Hubert Klopfenstein ont manifesté leur intérêt pour ce poste.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS