Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'UDC exige la réalisation d'au moins deux nouvelles centrales nucléaires pour faire face au risque de pénurie énergétique. Le parti a présenté un document pour un approvisionnement électrique "sûr et avantageux". Il mise sur l'énergie hydraulique et atomique et exclut toute nouvelle taxe.
La Suisse risque de subir un important déficit dans son approvisionnement électrique dès l'hiver 2012, a averti le conseiller national Guy Parmelin. Tous les pronostics annoncent une croissance de la consommation, liée aussi à la progression de l'immigration, d'après Adrian Amstutz.
Pendant ce temps, les capacités de production vont diminuer, en Suisse et dans toute l'Europe, a pronostiqué le Bernois. Or, pour lui, ni les progrès en matière d'efficience énergétique ni le soutien massif au courant vert ne parviendront à inverser la tendance.
Les énergies renouvelables, dont la part à l'approvisionnement électrique du pays est "confidentielle", doivent s'imposer sur le marché sans nouvelles subventions publiques. L'UDC soutient même la suppression d'instruments de soutien déjà en place, comme la rétribution du courant injecté.
Les énergies vertes ne pourront en aucun cas se substituer à une source aussi compétitive et régulière que l'électricité issue des grandes centrales hydrauliques et nucléaires.
L'UDC critique également l'attentisme du conseiller fédéral Moritz Leuenberger sur le dossier du remplacement des centrales nucléaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS