Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Alors que les citoyens suisses ne se sont pas encore prononcés sur son initiative "Pour le renvoi des étrangers criminels", soumise à votation le 28 novembre, l'UDC lance une nouvelle fronde contre la politique d'asile. Le parti de droite entame une grande consultation populaire sur ce thème.
Tous les ménages suisses recevront dès mercredi un questionnaire. "Le peuple aura ainsi la possibilité de se prononcer librement sur la thématique des étrangers", précisent mardi les démocrates du centre dans un communiqué. Le formulaire, qui peut également être rempli en ligne, sera accompagné d'un journal dans lequel l'UDC analyse les causes de la "problématique" de l'asile en Suisse.
"Après notre campagne de 2007 sur le même sujet, nous avons constaté que les autres partis ne se préoccupaient pas de cela", a indiqué à l'ATS Silvia Bär, secrétaire générale adjointe de l'UDC. Les résultats de cette consultation, qui court jusqu'au 31 octobre, permettront "de nous orienter sur de nouvelles pistes, voire de lancer une seconde initiative populaire".
Celle "Pour le renvoi des étrangers criminels" réclame qu'un étranger condamné pour meurtre, viol, brigandage, trafic de drogue, effraction, traite d'êtres humains ou abus des prestations sociales soit automatiquement privé de son titre de séjour. Expulsé, l'intéressé ne pourrait revenir en Suisse pendant 5 à 15 ans, voire 20 ans en cas de récidive.
Selon Mme Bär, le scrutin du 28 novembre et la consultation populaire présentée ce mardi sont "deux choses séparées", même si elles touchent la même thématique. L'envoi de ce tous-ménages ne constitue donc pas une pré-campagne de votation, selon l'UDC. Cette action sera néanmoins accompagnée d'affiches et d'annonces dans la presse quotidienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS