Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les délégués de l'UDC ont abondamment discuté de l'agriculture suisse.

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

Les délégués de l'UDC ont rejeté les trois initiatives agricoles qui sont soumises aux urnes les 23 septembre et 25 novembre. C'est le texte sur les vaches à cornes qui a suscité la discussion la plus nourrie.

Les délégués ont clairement rejeté l'initiative pour des aliments équitables, par 346 non contre 6 oui et 4 abstentions. Le parti estime qu'elle menace des emplois et qu'elle va générer des coûts et une bureaucratie immenses.

L'initiative des Verts "pour des denrées alimentaires saines et produites dans des conditions équitables et écologiques", sur laquelle le peuple se prononce le 23 septembre, demande que la Confédération renforce l'offre de denrées alimentaires sûres et de bonne qualité. Celles-ci devraient être produites dans le respect de l'environnement, des ressources et des animaux, ainsi que dans des conditions de travail équitables.

Les délégués se sont également prononcés contre l'initiative pour la souveraineté alimentaire, par 346 non contre 3 oui et 7 abstentions. Le parti a critiqué une hausse des réglementations et l'intervention de la Confédération que le texte impliquerait.

L'initiative d'Uniterre exige une agriculture écologique et diversifiée tournée vers la production locale, ainsi que des conditions de travail équitables. La votation aura également le 23 septembre.

Cornes de la discorde

C'est pour la troisième initiative que la discussion a été le plus animée. Au final, les délégués ont refusé l'initiative pour les vaches à cornes par 185 non contre 92 oui et 54 abstentions.

Les partisans ont souligné le respect des animaux, l'utilité des cornes et insisté sur le fait que le danger d'accident était moindre. Les opposants ont eux fait valoir la liberté entrepreneuriale et l'augmentation de la bureaucratie. Ils estiment en outre que cet article n'a pas sa place dans la Constitution.

L'initiative populaire "pour la dignité des animaux de rente agricoles" veut donner un soutien financier aux détenteurs de vaches, de taureaux reproducteurs, de chèvres et de boucs reproducteurs portant des cornes pour réduire le nombre d'éleveurs pratiquant l'écornage. Les initiants veulent promouvoir des formes d’exploitation particulièrement respectueuse des animaux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS