Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller aux Etats Hannes Germann (UDC/SH) est candidat au Conseil fédéral. Il veut "oser l'aventure" et dégager le meilleur pour son parti et surtout pour son canton, a-t-il déclaré lundi soir à la télévision alémanique SF.

Pour le sénateur schaffhousois, il est important que l'UDC présente des candidatures crédibles pour rétablir la concordance. Il pense être un politicien qui remplit les exigences pour occuper ce poste.

Dans un communiqué, la direction de l'UDC schaffhousoise a de son côté indiqué avoir désigné à l'unanimité M. Germann comme candidat à la candidature.

Déjà candidat en 2008

Hannes Germann, 55 ans, avait déjà été candidat à la candidature il y a trois ans pour la succession de Samuel Schmid. L'UDC avait alors préféré lancer un ticket composé de Christoph Blocher et Ueli Maurer.

M. Germann siège à la chambre haute depuis 2002. Il a été réélu le 23 octobre au premier tour. Il ne faisait jusqu'ici pas partie des noms les plus généralement cités pour représenter l'UDC lors de l'élection du 14 décembre.

Ecartant l'idée de se présenter lui-même, le chef du groupe UDC aux Chambres fédérales Caspar Baader a avancé les noms des conseillers nationaux Guy Parmelin (VD) ou Jean-François Rime (FR), ainsi que des conseillers d'Etat Köbi Frei (AR) et Res Schmid (NW).

Les sections cantonales de l'UDC ont jusqu'au 29 novembre pour présenter leurs candidats. Le groupe parlementaire prendra sa décision le 1er décembre.

ATS