Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - L'UDC Suisse a rencontré les responsables de l'UDC Genève mercredi soir. Elle leur a proposé son concours pour sortir de la crise. Mais pour l'heure, la section n'a pas retenu cette solution, a rapporté Claude-Alain Voiblet, coordinateur romand.
L'UDC Suisse a pris connaissance de la situation de crise à Genève. Son secrétaire général Martin Baltisser a souhaité s'entretenir avec les principaux acteurs pour faire le point hors étalage médiatique, a déclaré Claude-Alain Voiblet.
Ce dernier était également présent à la réunion. Y ont notamment participé le conseiller national Yves Nidegger, le président démissionnaire Eric Leyvraz et l'ex-président Soli Pardo, tout juste exclu du parti.
Il est évident que la section genevoise dispose d'une autonomie complète et qu'il n'est pas question de mise sous tutelle. Mais au vu de la situation, l'UDC Suisse a offert son aide en gestion de crise.
Le parti national a proposé que tous les acteurs impliqués se mettent autour d'une table afin de trouver rapidement une solution prenant en compte le maximum de représentants possible. "Nous avons eu le sentiment que les responsables ne souhaitaient pas notre concours", a souligné M. Voiblet.
La balle est désormais dans leur camp, a-t-il ajouté. "Nous espérons que les Genevois retrouvent rapidement une démarche politique active en vue des élections communales et fédérales", a encore dit le coordinateur romand.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS