Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien président PDC du Grand Conseil valaisan Nicolas Voide s'allie aux UDC Oskar Freysinger et Sigrid Fischer-Willa pour briguer un siège au gouvernement valaisan en mars prochain. Les trois noms figureront sur une liste intitulée "Ensemble à droite" (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

L'UDC valaisanne trouve une alliance à droite pour les élections cantonales du mois de mars. L'ancien président du Grand Conseil Nicolas Voide (PDC) figurera sur une liste commune avec les UDC Oskar Freysinger et Sigrid Fischer-Willa.

Le principe d'une alliance avec Nicolas Voide a été accepté lundi par l'UDC du Valais romand. La nouvelle liste, intitulée "Ensemble à droite" veut offrir une alternative aux électeurs, entre "la gauche internationaliste destructrice d'identité" et "la droite néolibérale mondialiste", ont communiqué lundi soir les trois candidats.

L'UDC cherchait une alliance à droite sans parvenir à une entente avec le PLR, autre parti minoritaire en Valais. L'alliance avec un ancien élu PDC est inattendue, même si Nicolas Voide n'a jamais caché son intérêt pour la fonction de conseiller d'Etat. Il figurait sur la liste des prétendants en 2008.

La candidature de Nicolas Voide sera directement opposée à celle de Christophe Darbellay (PDC). Les deux hommes habitent le même district et la constitution cantonale n'autorise qu'un seul élu par district, celui qui fait le meilleur score. En 2008, lors des primaires du PDC du district de Martigny, Christophe Darbellay avait eu les faveurs de la cote, même s'il a ensuite été battu par Maurice Tornay aux primaires du PDC du Valais romand.

Un gouvernement de droite

Oskar Freysinger et Nicolas Voide ne cachent pas vouloir orienter le gouvernement valaisan plus à droite, ont-ils dit sur les ondes de Rhône FM. Le sortant Oskar Freysinger craint d'être le seul représentant de la droite conservatrice au gouvernement valaisan après les élections du mois de mars.

L'élection des cinq membres du gouvernement valaisan en mars prochain s'annonce très ouverte. Le PDC devrait présenter trois candidats pour conserver les trois sièges qu'il occupe actuellement. Le PLR veut reconquérir le siège perdu il y a quatre ans avec les candidatures de Claude Pottier et de Frédéric Favre.

Le PS présente la sortante Esther Waeber-Kalbermatten accompagnée de l'ancien président du conseil national Stéphane Rossini. Et le chef de la section information de la police cantonale Jean-Marie Bornet se lance en indépendant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS