Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Port-au-Prince - Une délégation de la Commission européenne a annoncé jeudi que son action allait désormais entrer dans une nouvelle phase, après l'aide d'urgence. Il a séjourné une semaine en Haïti afin d'évaluer l'action humanitaire européenne après le séisme du 12 janvier.
"L'aide humanitaire est distribuée à un rythme soutenu, les besoins des Haïtiens les plus vulnérables sont pris en compte", a jugé jeudi le chef de la délégation, Esko Kentrschynskyj, révélant que l'UE distribuait 2 millions de litres d'eau par jour et fournissait 1000 abris provisoires par semaine dans les camps de déplacés.
Sur le terrain, l'UE travaille avec une quarantaine d'organisations, des agences humanitaires de l'ONU, des ONG et la Croix-rouge qui interviennent auprès des personnes sinistrées par le séisme, qui a fait près de 250 000 tués et détruit l'économie du pays le plus pauvre du continent américain.
"Tout de suite après le tremblement de terre, l'Union européenne avait débloqué 3 millions d'euros pour répondre à l'urgence, par la suite l'UE a attribué 120 millions d'euros", a indiqué Lut Fabert, la chef du bureau de la Commission de l'UE en Haïti.
Présentant le bilan de la mission d'évaluation, M. Kentrschynskyj, responsable du service humanitaire et de protection civile de l'UE (ECHO) pour l'Asie, l'Amérique latine et les Caraïbes, a indiqué que l'aide de l'Union européenne à Haïti allait entrer maintenant dans la phase de transition après l'urgence.
"Notre action va se focaliser désormais sur l'accompagnement au retour des déplacés dans leur quartier d'origine, dans le cadre d'un dialogue avec les autorités haïtiennes", a-t-il annoncé.
L'UE a d'autre part indiqué avoir présenté mercredi des projets d'un montant de 86 millions de dollars lors d'une réunion de la Commission pour la reconstruction d'Haïti sous la co-présidence du Premier ministre Jean-Max Bellerive et de l'ex-président américain Bill Clinton.
Cinq ministères seront reconstruits avec des fonds de l'UE, qui consacrera 7,5 millions de dollars à la gouvernance, 10 millions à la société civile et 6 millions à la relance de l'agriculture et l'économie rurale.
Des projets d'un montant de 214 millions de dollars pour la construction d'importants réseaux routiers avaient été déjà présentés dans le cadre des activités de la Commission intérimaire pour la reconstruction d'Haïti, a rappelé le bureau de l'UE dans le pays.
L'engagement des pays de l'UE pour la reconstruction d'Haïti est évalué à 1,6 milliard de dollars, dont 677 millions apportés par la Commission.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS