Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a présenté sa vision de la future relation avec Londres, lors d'une conférence de presse à Luxembourg.

KEYSTONE/EPA/JULIEN WARNAND

(sda-ats)

L'Union européenne ne souhaite pas ériger "un mur" la séparant du Royaume-Uni après le Brexit, a déclaré mercredi le président du Conseil européen Donald Tusk. Leur divorce conduira toutefois de manière inévitable à desserrer leurs liens.

"Nous ne voulons pas construire un mur", a affirmé M. Tusk lors d'une conférence de presse à Luxembourg, où il a présenté sa vision de la future relation avec Londres. L'UE "souhaite que le Royaume-Uni devienne un ami et un partenaire proche et entamera les pourparlers sur l'avenir avec un esprit ouvert et positif", a-t-il ajouté.

Le ministre britannique des Finances Philip Hammond doit pour sa part exposer à Londres les détails sur le type d'accord que son pays voudrait conclure avec Bruxelles à propos des services financiers après le Brexit.

"Il est temps de répondre aux sceptiques qui disent qu'un accord commercial incluant les services financiers ne peut pas être conclu parce que cela n'a jamais été fait avant", dira le ministre, selon des extraits de son discours. "Je leur dis que chaque accord commercial que l'UE a conclu est unique", ajoute-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS