Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Luxembourg - L'Union européenne est sous la menace du retour d'un groupe de citoyens européens formés au terrorisme et difficiles à détecter, a averti jeudi une responsable américaine lors d'une réunion à Luxembourg. Elle n'a toutefois pas donné beaucoup plus de précisions.
L'adjointe de la secrétaire américaine à la Sécurité intérieure Jane Holl Lute "a confirmé la persistance d'une menace terroriste, mais sans en préciser les cibles", a indiqué le ministre français Brice Hortefeux. "La menace est réelle (...) Il s'agit d'un certain nombre de citoyens européens formés et entraînés en Afghanistan et au Pakistan et qui sont susceptibles de revenir en Europe avec de mauvaises intentions", a-t-il ajouté.
"Mme Lute a par ailleurs évoqué la nouvelle stratégie de la multiplicité des cibles des terroristes", a encore dit M. Hortefeux. "Les Américains n'ont pas donné d'indications sur la localisation de la menace", a précisé le coordonnateur de la lutte contre le terrorisme de l'UE, Gilles de Kerchove.
L'alerte américaine porte sur le projet de 25 jeunes ressortissants de pays de l'UE partis combattre les troupes occidentales dans la région pakistano-afghane de revenir dans leurs pays d'origine, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires françaises. Cette information américaine a été confirmée par les Britanniques, ont ajouté ces sources. Mais les nationalités de ces Européens n'ont pas été précisées.
"Ce qui inquiète le plus, c'est qu'il s'agit de gens nés en Europe, où ils résident. Ils sont difficiles à détecter. Ils ont des passeports européens et ne sont pas connus des services de police. Ils sont partis s'entraîner et sont prêts à passer à l'action", a déclaré M. De Kerchove.
L'alarme lancée par Washington a fâché et divisé les Européens, car ils ont réagi en ordre dispersé. Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière, a une nouvelle fois dit jeudi tout le mal qu'il pensait de la méthode, car "elle propage la peur".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS