Toute l'actu en bref

L'UEFA a pris acte de l'élargissement de la Coupe du monde à 48 équipes à partir de 2026. Mais elle réclame maintenant la présence de 16 équipes européennes, une dans chaque poule.

Cette exigence a été formulée jeudi par le président de l'UEA Aleksander Ceferin.

L'élargissement "a été décidé par le Conseil de la FIFA. Le comité exécutif de l'UEFA comprend la situation. Maintenant l'expansion a été décidée et nous ne pouvons rien faire là-dessus", a reconnu Ceferin, alors que l'UEFA était au départ réticente à cette réforme.

"Nous pensons qu'il est réaliste de demander seize poules, avec comme condition supplémentaire qu'une équipe européenne figure dans chaque groupe", a poursuivi le Slovène, après une réunion du comité exécutif de l'UEFA. "Puisque la qualité est de notre côté, je pense que les 16 équipes peuvent se qualifier pour le tour suivant."

La FIFA a adopté le 10 janvier à l'unanimité le passage à 48 équipes dès la Coupe du monde de football 2026, avec une première phase de 16 groupes de 3 équipes.

Reste maintenant à connaître le nombre de places supplémentaires allouées à chaque confédération, une question qui n'a pas été encore décidée. Ce point devrait être finalisé au prochain congrès de la FIFA en mai à Manama (Bahreïn).

Selon une source de la FIFA, l'Europe passerait de 13 à 16 places, l'Afrique, principale bénéficiaire, de 5 à 9, et l'Amérique latine de 4,5 à 6,5 (6 + un barragiste).

ATS

 Toute l'actu en bref