Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le parti présidentiel français UMP a accepté mardi d'assumer financièrement l'essentiel du protocole d'indemnisation conclu entre les avocats de Jacques Chirac et la ville de Paris. L'accord concerne l'affaire des emplois fictifs à l'époque où l'ancien président était maire de la capitale.
Réunis au siège de la formation en présence du premier ministre François Fillon, le bureau politique du parti présidentiel a voté à l'unanimité moins une voix, celle du député Louis Giscard d'Estaing, en faveur de ce projet.
L'accord, qui doit encore être approuvé par le Conseil de Paris, prévoit le remboursement à la ville de 2,2 millions d'euros dont 1,72 million, soit les trois quarts de la somme, à à la charge de l'UMP, a précisé le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre.
Paris retirerait en échange sa constitution de partie civile dans le procès de Jacques Chirac pour "détournement de fonds publics" et "abus de confiance" prévu fin 2010 ou début 2011, de sorte qu'il se retrouverait sans adversaire au tribunal, le parquet ayant fait savoir qu'il demanderait sa relaxe.
"Je crois qu'on peut dire que ce qui est ressorti des propos des uns et des autres, c'est que c'était l'honneur de notre famille politique d'assumer et de se montrer solidaire dans cette transaction", a dit Frédéric Lefebvre.
Ce protocole d'indemnisation a été dénoncé par le groupe des Verts, membre de la majorité municipale, qui reproche au maire socialiste, Bertrand Delanoë, d'avoir "négocié dans son coin".
Rancune tenaceDes voix critiques se sont aussi élevées au sein de l'UMP, notamment celle du président du groupe de la formation au Sénat, Gérard Longuet, qui a pourtant voté pour mardi soir.
Le secrétaire général du parti, Xavier Bertrand, et le premier ministre François Fillon s'étaient prononcés en faveur de l'accord, le premier invoquant un "devoir de solidarité" vis-à-vis de l'ancien président, âgé de 77 ans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS