Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'UNICEF a lancé jeudi à Genève un appel pour obtenir 3,1 milliards de dollars (2,8 milliards de francs) afin de venir en aide à 62 millions d'enfants dans le monde. Cela représente un bond d'un milliard de dollars par rapport aux besoins de l'an dernier.

De plus en plus d'enfants sont confrontés à des conflits complexes et destructeurs, à des catastrophes naturelles et à d'autres situations d'urgence, a affirmé la directrice des programmes d'urgence de l'UNICEF Afshan Khan.

"Les enfants sont confrontés à une nouvelle génération de crises humanitaires", a-t-elle dit. Ces crises les placent dans des situations de risque extraordinaire, que ce soit à cause de la violence, de la faim, des maladies. Il est impératif d'augmenter les ressources disponibles pour atténuer leur impact.

Syrie et pays voisins

La plus grande partie de l'appel concerne la Syrie et les pays voisins. L'UNICEF a besoin de 903 millions de dollars pour apporter une aide indispensable, comme les vaccinations, de l'eau potable, des moyens d'assainissement, un soutien à l'éducation.

L'agence de l'ONU prévoit d'investir 500 millions pour aider les populations frappées par le virus Ebola en Afrique de l'Ouest. Il faut intensifier les efforts pour isoler et traiter rapidement tous les cas et prévenir de nouvelles flambées. L'épidémie a touché 22'057 personnes et fait 8795 morts, selon le dernier bilan de l'OMS publié jeudi.

Grave crise en Ukraine

Un an après le début du conflit en Ukraine, l'UNICEF a besoin de 32,5 millions de dollars pour y affronter "une grave crise humanitaire": 5,2 millions de personnes vivent dans les zones de conflit, plus de 600'000 sont déplacées à l'intérieur du pays et quelque 1,7 million d'enfants sont touchés.

L'UNICEF demande en outre 26,5 millions de dollars pour contribuer à aider un million de personnes déplacées par les attaques des groupes armés dans le nord-est du Nigeria.

L'agence de l'ONU veut aussi continuer de répondre à des crises oubliées. En Afghanistan, les besoins n'ont été financés qu'à hauteur de 35% l'an dernier, au Niger seulement à hauteur de 35%. Dans les Territoires palestiniens, les donateurs n'ont couvert que 23% des besoins de l'UNICEF. Au total, l'appel est destiné à aider 98 millions de personnes dans 71 pays cette année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS