Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Kampala - L'Union africaine (UA) va donner pour consigne aux Etats membres de ne pas arrêter le président soudanais Omar Hassan al Bachir. Et ce en dépit d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), selon un projet de résolution de l'UA dont l'agence Reuters a pu prendre connaissance.
M. Bachir a été inculpé l'an dernier par la CPI de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité au Darfour. Ce mois-ci, la CPI y a ajouté l'inculpation de génocide en l'accusant d'avoir ordonné des viols, des actes de torture et des meurtres dans cette région de l'ouest du Soudan.
"(L'UA) réaffirme sa décision que les Etats membres de l'UA ne devront pas coopérer avec la CPI dans l'arrestation ou le transfert du président Bachir", dit le projet de résolution.
Une trentaine de chefs d'Etat africains doivent se réunir de dimanche à mardi à Kampala, en Ouganda, pour un sommet de l'UA. Bien que l'ordre du jour soit dominé par la crise somalienne, le Soudan et l'inculpation de M. Bachir seront aussi évoqués.
M. Bachir s'est rendu cette semaine au Tchad où les autorités ont déclaré qu'elles n'étaient pas tenues de l'arrêter, en dépit d'un appel de la CIJ.
Il a ensuite regagné son pays et son porte-parole a déclaré que le déplacement au Tchad constituait pour lui "plus qu'une double victoire" sur la Cour.
Une trentaine de pays africains sont membres de la CIJ, mais il y a une querelle juridique sur la question de savoir laquelle des deux appartenances - à l'UA ou à la CIJ - a la préséance.
Certains dirigeants africains disent que le tribunal s'acharne à poursuivre des Africains sans se préoccuper des crimes de guerre sur d'autres continents. Jean Ping, président de la Commission de l'Union africaine, a déclaré que la décision de poursuivre M. Bachir avait torpillé les efforts de paix au Soudan.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS