Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller national Kurt Fluri, président de l’Union des villes suisses, et la conseillère fédérale Doris Leuthard ont défendu les pistes cyclables lundi à Berne.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

L’Union des villes suisses soutient le contre-projet direct à l’initiative vélo, soumis au vote le 23 septembre. Avec la modification de la Constitution, les pistes cyclables en Suisse sont mises sur pied d’égalité avec les chemins pédestres.

En même temps, le développement des pistes cyclables reste du ressort des villes, des communes et des cantons. "Les villes et les communes peuvent ainsi continuer à adapter leurs mesures aux besoins concrets sur le terrain", a souligné Kurt Fluri, président de l’Union des villes suisses, lundi à Berne devant la presse.

La population des territoires urbains ne cesse de croître. Pour désengorger le trafic, la plupart des villes suisses misent déjà aujourd’hui sur la promotion du vélo. Pourtant de nombreux réseaux de voies cyclables restent encore lacunaires, a poursuivi Kurt Fluri.

La ministre des transports Doris Leuthard a lancé lundi la campagne sur les pistes cyclables. L'arrêté permettra d'améliorer la sécurité routière, a relevé la conseillère fédérale. Le vélo est le seul secteur dans lequel le nombre de personnes tuées ou blessées lors d’accidents a augmenté depuis l’an 2000.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS