Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Union européenne considère que la coalition de l'opposition au régime de Bachar al-Assad est le "représentant légitime" du peuple syrien". Les ministres européens des Affaires étrangères réunis à Bruxelles ont en outre demandé à la coalition de se mettre en contact avec l'émissaire international Lakhdar Brahimi.

"L'UE considère (la Coalition) comme le représentant légitime des aspirations du peuple syrien", ont affirmé lundi les ministres.

Les Européens souhaitent que la Coalition "continue de travailler en souscrivant aux principes des droits de l'homme et de la démocratie, avec la participation de tous les groupes d'opposition et de tous les secteurs de la société civile syrienne", ajoute la déclaration adoptée par les chefs des diplomaties européennes.

La Ligue arabe a, elle, introduit une nuance, reconnaissant cette entité comme "le représentant légitime de l'opposition syrienne", mais se gardant de la reconnaître comme "le représentant légitime du peuple syrien".

Basée en Egypte

Les ministres des Affaires étrangères ont demandé aux dirigeants de la coalition de se mettre en contact avec le représentant spécial de l'ONU et de la Ligue arabe, Lakhdar Brahimi, pour lui présenter leur programme politique "en vue de la création d'une alternative crédible au régime actuel".

Le président de la nouvelle Coalition de l'opposition syrienne Ahmad Moaz Al-Khatib a par ailleurs annoncé lundi à l'agence officielle égyptienne Mena qu'elle sera basée en Egypte et prévoit une réunion au Caire "d'ici dix jours", a-t-il précisé.

Sur le terrain, la Turquie, où le conflit syrien menace toujours plus de déborder, s'apprêtait de son côté à demander à l'OTAN de déployer des missiles Patriot le long de sa frontière avec la Syrie.

Lundi encore, des heurts ont éclaté près de la frontière entre des rebelles syriens et des combattants kurdes dans la ville de Ras al-Aïn. Un élu local kurde a été tué lors de ces combats, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), proche des rebelles.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS