Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Union européenne "ne bloquera jamais internet" pour faire respecter le droit d'auteur au mépris du respect de la liberté des internautes. C'est ce qu'a déclaré dimanche la commissaire européenne chargée de la Justice, Viviane Reding.

"La protection des créateurs ne doit jamais être utilisée comme un prétexte face à la liberté de l'internet", a déclaré Mme Reding. Elle a ajouté que la question de la liberté d'Internet faisait actuellement l'objet "d'un vif débat".

Aux Etats-Unis, le pouvoir politique a fait cette semaine prudemment marche arrière sur des lois antipiratages controversées ("PIPA" et "SOPA"), face à la levée de boucliers sans précédent de géants de l'internet comme Google et Wikipedia et de plusieurs dizaines d'autres sites.

"Liberté d'information"

Les autorités américaines ont par ailleurs fait fermer Megaupload.com, une plateforme emblématique et controversée du téléchargement direct sur Internet, pour avoir enfreint les lois sur le droit d'auteur.

"Jamais vous n'aurez de la part de l'Europe un blocage d'Internet, ce n'est pas l'option (choisie par) l'Europe", a déclaré Mme Reding lors de la conférence DLD, réunissant à Munich (sud de l'Allemagne) le gratin de l'internet mondial.

"La liberté d'information est un droit fondamental directement lié à la liberté d'Internet", a justifié la commissaire européenne, ajoutant que "la politique européenne a pour but d'équilibrer le respect des droits" d'auteurs et de ceux des internautes.

ATS