Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des dizaines de milliers de personnes ont célébré dimanche à New York le premier anniversaire de la légalisation du mariage homosexuel dans l'Etat, à l'occasion de la traditionnelle marche de la "gay pride". Le maire de la ville, Michael Bloomberg, a participé au défilé.

"Faisons la fête, nous avons vraiment de quoi faire la fête", a lancé la chanteuse Cyndi Lauper, 59 ans, l'une des "capitaines" de la parade cette année, en rappelant que "tout le monde peut désormais se marier à New York". "Happy anniversary" (joyeux anniversaire de mariage) pouvait-on lire sur des panneaux brandis par des participants, au milieu d'une marée de drapeaux arc-en-ciel.

Le président Barack Obama a également déclaré début mai "qu'à titre personnel" il pensait que les couples de même sexe devaient pouvoir se marier, et certains participants saluaient cette initiative dimanche, arborant des tee-shirts "Obama pride" (fierté d'Obama).

Quelque 45 chars ont défilé jusqu'à Greenwich village, et des milliers de personnes participaient à la parade, dont, pour la première fois, des membres du personnel militaire. Depuis l'automne dernier, une loi leur permet en effet d'afficher ouvertement leur orientation sexuelle.

Mais au-delà des combats politiques, l'ambiance était surtout à la fête, avec déguisements extravagants, danseurs, perruques multicolores, musique, et des dizaines de milliers de spectateurs sur le parcours, par une magnifique journée d'été.

Sous son canotier blanc au ruban arc-en-ciel, même s'il ne peut pas encore se marier dans le New Jersey, Frank Mahood se félicitait dimanche du chemin parcouru ces dernières années. Il a, dit-il, assisté à toutes les parades depuis 1971. "Au début, c'était plus une marche de protestation. Aujourd'hui, c'est beaucoup plus une célébration".

ATS