Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un an après un appel strident à "la guerre contre la pollution", le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est engagé jeudi à "lutter de toutes ses forces" contre ce "fléau". Mais il n'a annoncé aucune nouvelle mesure environnementale significative.

Au cours de son long discours - plus d'une heure et demie - ouvrant la session annuelle du parlement chinois, le dirigeant a brièvement évoqué la question, sans lui conférer de place proéminente. "La pollution de l'environnement est un fléau pour la qualité de vie des gens et un problème qui pèse lourd dans nos consciences", a lancé M. Li.

Il s'exprimait devant les quelque 2900 délégués de l'Assemblée nationale populaire (ANP). "Nous devons la combattre de toutes nos forces" et "nous n'aurons de cesse que nous n'ayons retrouvé des ciels bleus et des rivières limpides", a-t-il poursuivi.

"Sous le dôme"

La relative discrétion des questions environnementales dans le discours de Li contrastait singulièrement avec le très vif émoi provoqué il a quelques jours sur l'internet chinois par un documentaire. L'enquête se penchait sur les causes de la pollution atmosphérique.

"Sous le dôme", film réalisé par une ancienne journaliste vedette de la télévision publique CCTV, a remporté un triomphe dès sa mise en ligne samedi: il a été visionné plus de 155 millions de fois en l'espace du week-end.

Deux tiers des sols contaminés

Un succès révélateur: l'âcre smog brunâtre qui embrume régulièrement les métropoles sont devenus l'un des principaux sujets de mécontentement dans le pays. Tout comme la pollution de deux tiers des sols chinois par des métaux lourds et dérivés chimiques.

Le gouvernement chinois assure agir en restreignant le trafic automobile et en fermant les centrales à charbon et aciéries les plus polluantes.

Mais le documentaire a relancé des débats enflammés sur l'inertie des autorités. Il démontre le laxisme des normes officielles, la pression des lobbies énergétiques, l'opposition des gouvernements locaux, peu enclins à freiner la croissance industrielle et la non-application des lois adoptées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS