Navigation

Skiplink navigation

La 7e édition Chocolatissimo s'est déroulée en format réduit

Coronavirus oblige, les ateliers étaient limités à quatre enfants cette année (archives). KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ sda-ats
Ce contenu a été publié le 14 novembre 2020 - 16:36
(Keystone-ATS)

La 7e édition du festival Chocolatissimo s'est terminée samedi. Au régime minceur en raison des mesures sanitaires, l'édition 2020 a toutefois ravi les papilles des gourmands.

"Ils furent nombreux à acheter directement, les saveurs 2020 habillées par l'artiste neuchâteloise Marie-Mo", constate samedi dans un communiqué la Ville de Neuchâtel. La saveur sésame caramélisée a même ravi au-delà des espérances, se retrouvant plusieurs fois en rupture de stock, ajoute l'organisateur de l'événement.

Les trois séries d'ateliers limités à quatre enfants ont rapidement affiché complets. Le concours virtuel des plus belles pièces montées des apprentis confiseurs s'est montré indécis jusqu'au bout. Le choix du public s'est finalement porté sur Emilie Humbert-Droz (catégorie confiserie), Chloé Robert-Nicoud (gestionnaire de vente) et Fabien Chapatte (boulangerie).

Le Muséum d'histoire naturelle a donné un prix spécial humour à Océane Tendon, de la boulangerie chaux-de-fonnière Au Coeur de France.

Partager cet article