Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Citigroup supprimera 4500 emplois dans les trimestres à venir, a indiqué son directeur général Vikram Pandit. La banque américaine va passer une charge exceptionnelle de 400 millions de dollars (370 millions de francs) au 4e trimestre, liée notamment à ces licenciements.

"Nous avons entamé ce trimestre une réduction des effectifs au niveau de l'entreprise toute entière. Elle va toucher environ 4500 personnes, et sera finalisée au cours des prochains trimestres", a déclaré mardi Vikram Pandit, ajoutant que son groupe comptait passer une charge de 400 millions de dollars au quatrième trimestre "liée aux indemnités de licenciements et à d'autres dépenses".

Le directeur général n'a pas donné de détail sur la répartition géographique ou par activités de ces suppressions.

Par ailleurs, la banque devrait passer une charge comptable importante au quatrième trimestre liée à des ajustements de valorisation d'actifs à la valeur de marché (CVA) et à des gains de couverture, qui, "si elle devait être passée aujourd'hui, aurait un impact négatif de 500 millions de dollars sur le chiffre d'affaires", a poursuivi Vikram Pandit.

Au troisième trimestre, des ajustements comptables avaient eu un effet positif à hauteur de 2,6 milliards de dollars sur le chiffre d'affaires, a-t-il ajouté.

ATS