Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La banque centrale d'Azerbaïdjan a dévalué samedi sa monnaie locale, fixant le taux de 1,05 manat pour un dollar et 1,195 pour un euro. Il s'agit d'une dépréciation de 34% par rapport au billet vert, et de 33,8% par rapport à la monnaie unique européenne.

La décision "vise à créer une incitation supplémentaire pour une diversification économique, un renforcement de la compétitivité et des exportations", a expliqué la banque centrale. Cet "ajustement" vise aussi à "neutraliser les effets négatifs de la dévaluation des monnaies des partenaires commerciaux de l'Azerbaïdjan".

Ce pays est le point de départ de corridors stratégiques de transport de pétrole et de gaz de la mer Caspienne vers l'Europe en contournant la Russie. Son économie repose donc sur le pétrole et le gaz qui représentent 95% du total des exportations et 70% des recettes de l'Etat.

Prix du pétrole

Or, l'effondrement des prix du pétrole depuis juin dernier a fortement pesé sur l'économie de cette ex-république soviétique d'Asie centrale. En décembre 2014, la banque centrale d'Azerbaïdjan a dû injecter près de 8% de ses réserves en devises sur le marché pour soutenir le manat et jusqu'à un milliard de dollars cette année.

La dévaluation du rouble russe et la chute des cours du brut ont fait plonger les monnaies de plusieurs ex-républiques soviétiques. En Géorgie, par exemple, le lari est tombé la semaine dernière à son plus bas niveau depuis 2004 et a perdu en trois mois 22,4% de sa valeur par rapport au dollar.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS