Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La Banque centrale européenne maintient son taux directeur à 1%

Francfort - Confrontée à l'envol de l'euro, la Banque centrale européenne (BCE) a maintenu jeudi son principal taux directeur inchangé à 1%, son plus bas niveau historique. Cette décision était anticipée par les marchés et les économistes.
La BCE maintient ainsi ouvert le robinet du crédit adopté en mai 2009. Peu auparavant, la Banque d'Angleterre (BoE) a aussi gardé comme prévu son taux directeur à 0,5%.
"Nous restons dans un mode d'allocation illimitée" de liquidités aux banques, a déclaré le président de la BCE Jean-Claude Trichet. Et ce au moins jusqu'en janvier 2011, comme annoncé le mois dernier.
M. Trichet a été aussi circonspect qu'à son habitude. La conjoncture est "meilleure qu'attendu mais nous ne déclarons pas victoire (...) Nous devons rester très prudents", a-t-il affirmé, qualifiant la croissance en zone euro de "modeste".
Le grand argentier s'est refusé à commenter l'attitude des autres banques centrales, soulignant que la question des taux de change serait discutée à Washington, au cours des rencontres des ministres des Finances et des banquiers centraux du G7 à Washington vendredi et samedi. "Un excès de volatilité (des taux de change) est nuisible à la stabilité économique et financière", a-t-il toutefois averti.
La monnaie européenne a franchi brièvement le seuil de 1,40 dollar pendant la conférence de presse de M. Trichet, ce qui est son plus haut niveau en huit mois, avant de retomber à 1,39 dollar. La Commission européenne a estimé le niveau de l'euro trop élevé, jugeant que cela "pourrait affecter" la reprise économique. Un euro fort pénalise notamment les exportations de la zone.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.