Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Banque d'Angleterre ne va pas changer la composition de ses nouveaux billets (archives).

KEYSTONE/AP PA/CHRIS J RATCLIFFE

(sda-ats)

La Banque d'Angleterre (BoE) a annoncé jeudi qu'elle va continuer à utiliser le polymère contenant des traces de graisses animales pour la confection de ses nouveaux billets de banque.

"Après une étude sérieuse et consciencieuse ainsi qu'une vaste consultation publique, il n'y aura de changement dans la composition du polymère utilisé pour les prochains billets", a annoncé la banque centrale dans un communiqué.

"Cette décision est le reflet de nombreuses considérations dont les inquiétudes soulevées par le public, la disponibilité d'alternatives durables du point de vue environnemental", le rapport qualité/prix, "ainsi que l'usage étendu d'additifs dérivés d'animaux dans des produits du quotidien, dont des méthodes de paiement alternatives", a précisé l'institution.

La principale alternative était l'huile de palme, mais son utilisation "soulève des questions sur la durabilité environnementale et les fournisseurs de la Banque n'ont actuellement pas pu s'engager à se procurer de l'huile de palme de la plus haute durabilité", a expliqué la BoE.

Et un tel changement aurait également eu un coût financier: d'environ 16,5 millions de livres (20,5 millions de francs) sur les dix prochaines années, un coût qui aurait été "à la charge du contribuable", a précisé la banque centrale.

Pétition lancée

La BoE avait lancé l'étude de solutions alternatives après une controverse en fin d'année dernière suite à l'entrée en circulation des premiers billets en polymère de l'institution, un billet de cinq livres à l'effigie de l'ancien Premier ministre Winston Churchill.

Des Britanniques avaient lancé une pétition pour le retrait de ces nouveaux billets après la confirmation par la BoE de la présence de traces de suif dans les granulés de polymère utilisés dans le substrat de base pour ce billet plus sécurisé que son prédécesseur en papier élaboré à base de fibres de coton.

Le prochain billet en polymère sera celui de dix livres à l'effigie de Jane Austen, lancé en septembre, avant à l'horizon 2020 celui de vingt livres portant le visage de J.M.W. Turner.

ATS