Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Banque mondiale versera trois dons d'un total de 180 millions de dollars (165,3 millions de francs) à Haïti. Objectif: aider le pays dans l'éducation, la préparation et la réaction aux catastrophes naturelles et l'agriculture.

L'institution d'aide au développement a indiqué jeudi dans un communiqué que son conseil d'administration avait approuvé trois versements. Le premier, de 70 millions de dollars, doit soutenir la stratégie nationale de reconstruction du système éducatif. La Banque mondiale estime que 175'000 enfants haïtiens pauvres bénéficieront d'une scolarisation ou d'une cantine gratuite et 8000 enseignants seront formés grâce à ce financement.

Le deuxième projet, de 60 millions de dollars, "aidera Haïti à améliorer sa capacité de réaction aux catastrophes naturelles et améliorera la résistance des infrastructures critiques de transport".

Soutien à l'agriculture

Enfin, le troisième don, de 50 millions de dollars, doit permettre à 50'000 agriculteurs et éleveurs d'améliorer leur productivité. L'agriculture emploie la moitié de la main-d'oeuvre du pays et représente un quart de son produit intérieur brut, a rappelé la Banque mondiale.

La Banque avait annulé en mai 2010, quatre mois après le séisme le plus dévastateur de l'histoire du pays, la dette d'Haïti à son égard. Depuis, elle n'accorde plus que des dons à ce pays parmi les plus pauvres du monde.

ATS