Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Sans surprise, la Banque nationale suisse (BNS) laisse inchangé son taux directeur pour soutenir la croissance. L'institution monétaire a maintenu la marge de fluctuation du Libor à trois mois, entre 0% et 0,75%, comme depuis plus d'un an.
Dans ses nouvelles prévisions pour l'économie suisse, la BNS se montre nettement plus optimiste qu'il y a trois mois et que la plupart des instituts de recherches conjoncturelles. Pour l'année en cours, elle anticipe désormais une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 2%, contre 1,5% précédemment.
Concernant l'inflation, l'institut d'émission table dorénavant sur un taux de renchérissement de 0,9% pour 2010, au lieu de 0,7% il y a trois mois. Elle révise également en légère hausse son estimation pour l'année prochaine, à 1% (+0,9% auparavant).
La BNS a vu ses réserves en devises grimper à plus de 230 milliards de francs au cours des cinq premiers mois de 2010. Le mouvement résulte des interventions sur le marché des changes, principalement pour atténuer la valorisation du franc face à l'euro.
Ces achats, survenus sous forme d'investissements en titres, ont permis de limiter le renforcement du franc, lequel a multiplié les plus hauts niveaux historiques vis-à-vis de la monnaie unique européenne ces dernières semaines. L'euro est ainsi descendu aux alentours de 1,38 franc, perdant environ 10 centimes depuis le début de l'année.
A fin décembre 2009, les réserves en devises de la BNS se situaient à 95 milliards de francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS