Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les avoirs sous gestion de la banque ont atteint 138,4 milliards de francs, en nette progression (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/GABRIELE PUTZU

(sda-ats)

Le groupe bancaire zurichois EFG International a enregistré des résultats contrastés au cours du premier semestre 2017. Le bénéfice net sous-jacent a atteint 74,5 millions de francs, contre 38,1 millions lors des six premiers mois de 2016.

Le bénéfice net (IFRS) a par contre reculé. Il s'est établi à 19,2 millions de francs, contre 22,3 millions à la même période de 2016, souligne mercredi l'entreprise sise à Zurich dans un communiqué. Le bénéfice avant impôts s'est lui aussi contracté à 25,8 millions, contre 33,8 millions au cours du premier semestre de 2016.

Les revenus bruts ont presque doublé à 608,9 millions de francs. La marge bénéficiaire sous jacente s'est elle chiffrée à 88%, contre 84% lors des six premiers mois de 2016.

Les avoirs sous gestion de la banque ont atteint 138,4 milliards de francs, en nette progression. Au cours du premier semestre de l'année passée, ils s'étaient fixés à 80,6 milliards. Les frais d'exploitation ont augmenté pour se chiffrer à 566,1 millions, contre 298,6 millions lors des six premiers mois de 2016.

Le groupe souligne également, dans le texte, que l'intégration légale de toutes les entités de la banque tessinoise BSI a été finalisée au cours du premier semestre de cette année.

Pour l'ensemble de son exercice, la société indique qu'elle va poursuivre ses réductions de coûts. Elle souhaite aussi améliorer sa croissance. Pour ce faire, elle table sur de nouveaux actifs nets en progression de 3 à 6%, pour une marge de revenus d'au moins 85 points de base.

ATS