Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bavière a annoncé ce mois-ci qu'elle réclamerait jusqu'à 700'000 euros (751'779 francs) à Volkswagen (archives).

KEYSTONE/AP/MICHAEL PROBST

(sda-ats)

Les autorités du Land de Basse-Saxe ont déclaré mardi qu'il n'existait pas de base juridique leur permettant de réclamer des indemnités à Volkswagen (VW) pour les pertes en Bourse provoquées par le scandale des émissions polluantes des moteurs diesel.

"En tant qu'actionnaire de référence de long terme chez VW, la Basse-Saxe est dans une situation différente de celle d'investisseurs ayant acheté ou vendu des actions sur la période concernée", écrivent les autorités du Land dans un communiqué. La région est le deuxième actionnaire de l'entreprise.

La Bavière a annoncé ce mois-ci qu'elle réclamerait jusqu'à 700'000 euros (751'779 francs) à la firme, en raison des pertes subies par le fonds d'investissement de sa caisse de retraites avec le plongeon en Bourse de l'action Volkswagen.

Le constructeur automobile allemand a été sanctionné par les investisseurs, à la suite de la révélation en septembre 2015 de la manipulation des tests sur les émissions polluantes de ses véhicules diesel aux Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS