La Banque centrale européenne (BCE) arrêtera à la fin de l'année son vaste programme de rachats de dette, pour peu que les données "confirment" la progression de l'inflation en zone euro. Les taux directeurs sont par ailleurs maintenus au plus bas.

Les achats nets de dette, actuellement menés au rythme de 30 milliards d'euros par mois, seront ramenés à 15 milliards d'euros à compter d'octobre puis s'arrêteront à fin décembre, a détaillé jeudi l'institution au terme de sa réunion tenue à Riga, en Lettonie.

Par ailleurs, l'établissement compte laisser le niveau des taux directeurs inchangé "au moins au long de l'été 2019", a annoncé une porte-parole de l'institution.

Le principal taux de refinancement a été maintenu à zéro, tandis que les banques vont continuer à payer auprès de la BCE un intérêt négatif de 0,40% pour les liquidités dont elles n'ont pas l'utilité immédiate.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.