Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Francfort - Comme attendu, la Banque centrale européenne a laissé inchangé son taux d'intérêt directeur à 1%. Le taux est rivé à ce niveau, le plus bas de l'histoire de la BCE, depuis mai 2009. Elle table sur une croissance de 1,4% pour 2011 et 1,7% pour 2012 dans la zone euro.
Pour 2010, la BCE a revu sa prévision de croissance en légère hausse, à 1,7% contre 1,6% jusqu'à présent. L'inflation en zone euro devrait atteindre 1,8% en 2011, et 1,5% en 2012. Pour 2010, l'inflation devrait ressortir à 1,6%.
La BCE a été sensible aux tensions actuelles enregistrées en zone euro et a décidé jeudi de laisser son dispositif de mesures exceptionnelles inchangé, refusant toutefois d'aller au-delà comme le réclamaient les marchés.
La BCE a ainsi décidé de prolonger son dispositif de refinancement à taux fixe et illimité sur trois mois en faveur des banques de la zone jusqu'à fin mars 2011, a annoncé jeudi son président Jean-Claude Trichet.
La BCE a aussi prolongé ses opérations de prêts aux banques sur une semaine et sur un mois dans les mêmes conditions, "aussi longtemps que nécessaire et au moins jusqu'au 12 avril 2011", a ajouté M. Trichet.
Concernant les achats hebdomadaires d'obligations publiques, "le programme se poursuit", s'est borné à dire M. Trichet. La BCE a acheté pour 67 milliards d'euros d'obligations publiques depuis le mois de mai, lancé en pleine crise grecque, pour tenter de stabiliser le marché de la dette publique en zone euro.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS