Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les 24 personnes blessées dans l'accident d'autocar survenu mardi soir à Sierre sont désormais identifiées, a indiqué mercredi soir le ministère belge de la Santé. La Belgique va étudier dès jeudi les modalités de rapatriement des blessés, ainsi que les dépouilles.

Un conseil des ministres extraordinaire va être convoqué jeudi pour exainer cette question. Deux avions de transport C-130 "Hercules" de l'armée belge ont été mis à disposition du gouvernement pour le rapatriement - peut-être dès jeudi - des dépouilles des victimes, a annoncé mercredi soir le ministre de la Défense, Pieter De Crem, de retour d'une visite sur les lieux de l'accident.

Le gouvernement belge décidera par ailleurs dans les prochains jours de "la manière la plus appropriée" pour les commémorations, a indiqué le Premier ministre Elio Di Rupo au cours d'un point presse à l'aéroport militaire de Melsbroek, après avoir passé plusieurs heures à Sion et Sierre, où il a déposé une gerbe sur les lieux du drame.

Un terrible accident d'autocar a fait 28 morts mardi soir dans un tunnel près de Sierre (VS). La plupart des victimes sont des écoliers domiciliés en Belgique qui rentraient d'une semaine de ski dans le Val d'Anniviers. Les deux chauffeurs ont péri dans le choc frontal du véhicule contre un mur de béton.

Outre les 22 enfants tués, l'accident a également blessé les 24 autres enfants à bord du car, qui sont désormais tous identifiés.

Vive émotion

Ce drame a suscité une vive émotion. La présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf s'est rendue en Valais pour exprimer son soutien aux familles et aux sauveteurs, de même que le Premier ministre belge Elio di Rupo.

A Berne, l'Assemblée fédérale a observé une minute de silence. La Suisse "va tout entreprendre pour soutenir les blessés et leurs proches, a affirmé Eveline Widmer-Schlumpf, présidente de la Confédération. "Je vous le garantis", a-t-elle déclaré mercredi soir devant la presse à Sion.

Le Conseil fédéral se dit profondément bouleversé par le tragique accident. Au nom du peuple suisse, il exprime ses condoléances aux familles des victimes, à la Belgique et aux Pays-Bas, indique un communiqué diffusé mercredi soir.

ATS