Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La BNS bascule nettement en zone déficitaire après neuf mois

Le basculement en zone déficitaire de la BNS s'explique notamment par une moins-value sur le stock d'or de 3,73 milliards de francs (archives).

KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

(sda-ats)

La Banque nationale suisse (BNS) a plongé dans le rouge à fin septembre. L'institut d'émission a accusé une perte de 7,8 milliards de francs après neuf mois, alors qu'il avait dégagé bénéfice de 5,1 milliards au terme du premier semestre.

Ce résultat est calculé avant l'attribution à la provision pour réserves monétaires.

Le basculement en zone déficitaire s'explique par une moins-value sur le stock d'or de 3,73 milliards et une perte de 5,27 milliards découlant des positions en monnaies étrangères, indique mercredi la BNS dans un communiqué.

Les positions en francs ont bouclé sur un bénéfice de 1,46 milliard, principalement issu des taux négatifs prélevés sur les avoirs en compte de virement, selon les indications fournies par la banque centrale helvétique.

En ce qui concerne les positions en monnaies étrangères, les pertes de change ont pesé à hauteur de 14,8 milliards de francs. Le produit des intérêts (7,2 milliards) et ceux des dividendes (2,7 milliards) ont permis de limiter les dégâts.

Les titres porteurs d'intérêts et instruments sur taux d'intérêt ont débouché sur une perte de 8,5 milliards, presque effacée par le bénéfice de 8,2 milliards engrangé grâce aux instruments de participation.

Dans son communiqué, la BNS rappelle que son résultat dépend principalement de l'évolution sur les marchés de l'or, des changes et des capitaux, ce qui implique des fluctuations. Il n'est que difficilement possible de tirer des déductions pour le résultat de l'exercice en cours, souligne l'institut.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.