La Banque nationale suisse (BNS) devrait inscrire une perte de 5 milliards de francs au premier trimestre. L'évolution s'explique par la hausse des taux d'intérêt depuis début 2018, l'affaiblissement du dollar et la correction intervenue sur le marché des actions.

A l'inverse, l'institut d'émission monétaire a profité des paiements d'intérêts et de dividendes tirés de ses placements ainsi que des taux d'intérêt négatifs, a expliqué mardi UBS dans un document rédigé par un de ses économistes. Le résultat pour la période couvrant janvier à fin mars sera publié jeudi.

Pour rappel, la BNS a dégagé l'an dernier un bénéfice net record de 54,5 milliards de francs, plus que doublé par rapport à 2016 (24,5 milliards). La performance a été alimentée avant tout par un gain de 49,7 milliards réalisé sur les positions en monnaies étrangères, en lien avec l'affaiblissement du franc suisse par rapport à l'euro notamment.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.