Toute l'actu en bref

A la Bourse de New York, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a a reculé de 0,20% (archives).

KEYSTONE/AP/RICHARD DREW

(sda-ats)

La Bourse de New York a terminé en légère baisse mercredi. La publication des minutes de la banque centrale américaine américaine (Fed) ont terni un bon début de séance grâce à un indicateur de l'emploi: le Dow Jones a reculé de 0,20% et le Nasdaq de 0,58%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a perdu 41,09 points à 20'648,15 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 34,13 points à 5864,48 points, alors qu'il avait battu un record plus tôt en séance. L'indice élargi S&P 500 a cédé 7,21 points, soit 0,31%, à 2352,95 points.

"On avait l'impression que l'on allait connaître une bonne journée grâce (...) à l'optimisme sur la croissance de l'emploi et ensuite on eu des commentaires de la Fed qui envisage de réduire son bilan", a expliqué Nicholas Colas, de Convergex. "Cela a poussé les investisseurs à se mettre sur la touche."

La banque centrale américaine a publié en cours de séance les minutes de sa réunion des 14 et 15 mars pendant laquelle elle a débattu de la réduction de son bilan. Ce dernier est composé d'actifs rachetés en masse pour soutenir l'activité.

"Le bilan de la Fed est si élevé, 4500 milliards de dollars", a souligné M. Colas, estimant qu'une telle décision serait très importante au moment où la banque centrale a engagé un lent redressement de ses taux.

Créations d'emplois

Les responsables du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) ont, en tout état de cause, jugé bon d'avertir le public "longtemps à l'avance" d'une éventuelle réduction de son portefeuille d'actifs.

Cette perspective a suffi à casser l'élan de Wall Street qui profitait jusque là d'une nette progression des créations d'emplois dans le secteur privé aux Etats-Unis en mars. Il s'élève à 263'000 et dépasse largement les attentes des analystes, selon la société de services informatiques ADP.

Torpeur à Wall Street

La Bourse est donc retombée dans la torpeur qu'elle connaît depuis plusieurs séances sur fond d'incertitudes politiques. Cela à la veille notamment d'un sommet sino-américain jeudi et dans l'attente de promesses fiscales du président américain Donald Trump qui tardent à se concrétiser.

Le marché obligataire montait. Vers 22h30 (heure en Suisse), le rendement des bons du Trésor à 10 ans baissait à 2,333%, contre 2,357% mardi soir. Celui des bons à 30 ans à 2,86%, contre 2,998% précédemment.

ATS

 Toute l'actu en bref