Toute l'actu en bref

Kraft Heinz a annoncé vouloir racheter son concurrent Unilever pour 143 milliards de dollars.

KEYSTONE/EPA ANP/LEX VAN LIESHOUT

(sda-ats)

La Bourse de New York a fini en légère hausse vendredi. Le recul des valeurs financières et énergétiques a été compensé par l'envolée du titre Kraft Heinz: le géant agro-alimentaire a annoncé vouloir racheter son concurrent Unilever pour 143 milliards de dollars.

Le titre Kraft Heinz a terminé sur une hausse de 10,64% à 96,57 dollars après l'annonce de son offre sur l'anglo-néerlandais Unilever. Le propriétaire de marques telles que les thés Lipton, les soupes Knorr et les savons Dove l'a rejetée, mais cela n'a pas empêché le groupe américain de dire qu'il maintenait son projet.

L'indice Dow Jones a gagné 0,02%, soit 4,28 points, à 20'624,05. Le S&P-500, plus large, a pris 3,93 points, soit 0,17%, à 2351,15. Le Nasdaq Composite, qui comprend l'action Kraft Heinz, a avancé de son côté de 23,68 points (+0,41%) à 5838,58, signant ainsi son huitième record de clôture en neuf séances.

Sur l'ensemble d'une semaine marquée par des séries de records pour les trois indices, le Dow Jones a gagné 1,7%, signant sa deuxième hausse hebdomadaire de suite. Le S&P a pris 1,5% et le Nasdaq 1,8%, tous deux enchaînant une quatrième progression hebdomadaire d'affilée.

ATS

 Toute l'actu en bref