Toute l'actu en bref

Le principal indicateur de la semaine n'a pas été d'un grand secours à la Bourse de New York puisque le rapport mensuel sur l'emploi américain, publié avant l'ouverture, s'est révélé mitigé (archives).

Keystone/AP/MARY ALTAFFER

(sda-ats)

Wall Street a terminé proche de l'équilibre vendredi, résistant à des chiffres de l'emploi mitigés et aux incertitudes géopolitiques au lendemain de frappes américaines sur la Syrie: le Dow Jones a cédé 0,03% et le Nasdaq 0,02%.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a reculé de 6,85 points à 20'656,10 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 1,14 point à 5877,81 points. L'indice élargi S&P 500 a perdu 1,95 point, soit 0,08%, à 2355,54 points.

"C'est le même schéma depuis trois jours: on monte, puis à l'approche de la clôture on redescend", a commenté Peter Cardillo économiste en chef de First Standard Financial. "Tout bien considéré, le marché n'a pas de conviction", a-t-il asséné.

Le principal indicateur de la semaine n'a pas été d'un grand secours puisque le rapport mensuel sur l'emploi américain, publié avant l'ouverture, s'est révélé mitigé.

Le marché obligataire baissait pour sa part. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans montant à 2,382%, contre 2,337% jeudi soir, et celui des bons à 30 ans à 3,009%, contre 2,981% précédemment.

ATS

 Toute l'actu en bref