La Bourse de Tokyo a clôturé en forte baisse vendredi. Elle a été pénalisée par l'annonce de Donald Trump d'imposer de lourdes taxes sur les importations d'aluminium et d'acier.

L'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 2,50% (-542,83 points) à 21'181,64 points, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a reculé de 1,83% (-31,86 points) à 1708,34 points. Sur l'ensemble de la semaine, le Nikkei s'est replié de 3,25%.

La place tokyoïte avait déjà souffert mercredi et jeudi du discours optimiste du patron de la Réserve fédérale américaine qui laissait augurer de davantage de hausses de taux que celles prévues jusqu'ici cette année aux Etats-Unis. Le renforcement du yen ces derniers jours avaient également pénalisé les titres des entreprises exportatrices nippones.

Vendredi, la monnaie japonaise s'est encore fortement appréciée en fin de séance après que le gouverneur de la banque centrale a affirmé qu'il pourrait durcir sa politique monétaire après 2019 si l'inflation atteint l'objectif visé de 2%.

Le dollar est tombé sous les 106 yens contre 106,77 yens jeudi à la clôture, tandis que l'euro est passé sous la barre des 130 yens, contre 130,15 yens, la veille.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.