Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en baisse de 1,44%, plombée par les craintes pour la croissance mondiale et un yen toujours très vigoureux.

A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a chuté de 122,19 points à 8365,90 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a perdu de son côté 1,56%, lâchant 11,21 points à 706,46 points.

L'activité a été assez faible, avec 1,78 milliard d'actions échangées sur le premier marché. Les statistiques du commerce extérieur japonais publiées mercredi ont fait apparaître une baisse des exportations vers la Chine, premier partenaire commercial du Japon, et vers l'Europe.

Ces données ont accentué les craintes d'un ralentissement de l'économie mondiale, freinée par les répercussions de la crise européenne d'endettement.

Force du yen

Considéré comme une valeur refuge, le yen est resté de surcroît très vigoureux, le dollar demeurant à peine supérieur aux 78 yens et l'euro évoluant sous les 94,50 yens. Cette force quasi historique du yen handicape lourdement les industries exportatrices nippones.

Contrairement à nombre de trimestres précédents, les résultats trimestriels d'Apple n'ont pas amené de baume au coeur des investisseurs. Le groupe informatique américain a certes une fois encore dégagé des profits nets records entre avril et juin (+20,5%), mais le marché espérait davantage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS