Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de vendredi en forte baisse de 2,99% et au plus bas depuis quatre mois en raison de l'aggravation des craintes pour la zone euro endettée. A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a chuté de 265,28 points à 8611,31 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a dévissé de son côté de 2,89%, lâchant 21,62 points à 725,54 points. L'activité a été moyenne, avec 2,05 milliards d'actions échangées sur le premier marché.

Les investisseurs sont restés très préoccupés par la situation de la Grèce surendettée, a fortiori après la décision de l'agence de notation financière Fitch d'abaisser d'un cran la note de la dette à long terme du pays, à "CCC", citant "le risque accru" de sortie de la Grèce de la zone euro.

ATS