Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de jeudi en légère hausse de 0,19% grâce à un effritement du yen. Mais les problèmes d'endettement européens sont restés dans l'esprit des investisseurs.

A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a grignoté 16,47 points à 8.479,63 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a de son côté gagné 0,50%, progressant de 3,60 points à 727,71 points. L'activité a été très faible, avec 1,52 milliard d'actions échangées sur le premier marché.

L'euro, qui a coté autour de 103,50 yens en début de séance, est quelque peu remonté, jusqu'à 104 yens à la clôture. Ce léger affaiblissement du yen a quelque peu soulagé les groupes exportateurs nippons, dont la valeur des revenus à l'étranger est réduite lorsque le yen est plus vigoureux.

Les problèmes d'endettement de plusieurs pays européens et les tensions sur les marchés obligataires qu'ils entraînent ont toutefois empêché la cote de rebondir plus franchement.

ATS