Toute l'actu en bref

La Bourse de Tokyo a fini en baisse mardi, au lendemain d'un plus haut de 17 mois (archives).

KEYSTONE/AP/SHIZUO KAMBAYASHI

(sda-ats)

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo, qui avait salué lundi l'élection d'Emmanuel Macron à la présidentielle française en se hissant à un sommet depuis décembre 2015, a temporisé mardi, dans l'attente d'importants résultats d'entreprises.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,26% (-52,70 points) à 19'843,00 points, après trois séances positives. Il avait bondi de 2,31% la veille.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a perdu autant (-4,09 points) à 1581,77 points.

Sur le volet des changes, le dollar frôlait les 113,40 yens, en progrès par rapport à son cours de lundi à la fermeture de la place tokyoïte (112,76 yens). L'euro reculait légèrement, à 123,85 yens (contre près de 124 yens).

ATS

 Toute l'actu en bref