Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo a vécu une de ses pires semaines depuis deux ans (archives).

KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER JUE

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a fini en forte baisse vendredi, à l'issue d'une de ses pires semaines depuis deux ans, secouée par les turbulences de Wall Street à l'unisson des autres marchés mondiaux.

A la clôture, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a lâché 2,32% (-508,24 points) à 21'382,62 points après être tombé de 3,5% au plus bas de la séance. Sur l'ensemble de la semaine, il a dégringolé de 8,13%. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a cédé quant à lui 1,91% (-33,72 points) ce vendredi, à 1731,97 points.

Sur le volet des changes, le yen, valeur refuge, s'est apprécié par rapport à la veille, un mouvement défavorable à l'achat des titres de sociétés exportatrices japonaises: le dollar valait au moment de la fermeture 108,96 yens, contre 109,64 yens la veille à la fermeture, tandis que l'euro reculait à 133,55 yens, contre 134,62 yens.

A New York, les indices avaient terminé jeudi en net recul, les marchés ayant été de nouveau saisis par une grande fébrilité liée aux inquiétudes sur une remontée des taux d'intérêt. Le Dow Jones a perdu 4,15%, et le S&P 500, qui regroupe les 500 plus grandes entreprises cotées aux Etats-Unis, a perdu 3,75%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS