Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo, hésitante, a finalement terminé en toute petite hausse vendredi au lendemain de la publication de chiffres mitigés sur l'emploi aux Etats-Unis, dans un climat attentiste à deux jours du référendum en Grèce.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 0,08% (+17,29 points) à 20'539,79 points. Sur l'ensemble d'une semaine vécue au rythme de la crise grecque - avec un décrochage de 2,9% lundi -, il a cependant perdu 0,80%.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a pour sa part progressé ce vendredi de 0,23% (+3,85 points) à 1652,09 points. La séance a été relativement active avec 2,17 milliards de titres échangés sur le premier marché.

Au moment de la fermeture, le dollar valait 123,10 yens, plus bas que la veille à la clôture, tandis que l'euro se redressait, à 136,56 yens, malgré les risques liés au dossier grec.

ATS