Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a progressé de 0,20% vendredi à la clôture. La séance a encore été marquée par les risques liés à la situation en Grèce et dans la zone euro et par la hausse subséquente du yen, pénalisante pour nombre de groupes exportateurs japonais.

Les solides performances de quelques titres pour des raisons particulières, telle qu'une annonce de bon augure, ont évité une rechute générale, mais la tendance n'est dans l'ensemble pas positive.

A la fermeture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a augmenté de 17,01 points pour remonter à 8580,39 points. Il a oscillé à la hausse et à la baisse à plusieurs reprises en cours de séances. Durant la semaine, le Nikkei a cédé 0,35%.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a fléchi de son côté de 0,02% dans la journée de vendredi, cédant 0,14 point, pour finir à 722,11 points. Le volume des transactions a été faible, avec seulement 1,56 milliard d'actions échangées sur le premier marché.

ATS