Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse de Tokyo a chuté vendredi au lendemain de la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de maintenir en l'état sa politique monétaire. Ce choix a mis sous pression le dollar face au yen.

A l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 1,96% (-362,06 points) à 18'070,21 points. Sur l'ensemble de la semaine, il a perdu 1,06%.

L'indice élargi Topix a pour sa part abandonné 1,98% (-29,53 points). Il a atteint 1462,38 points.

Séance vigoureuse

La séance a été très active. Quelque 2,4 milliards de titres se sont échangés sur le premier marché.

Le dollar s'est nettement affaibli face au yen après l'annonce de la Fed, qui a opté pour la prudence en ne relevant pas ses taux d'intérêt. Au moment de la fermeture, le billet vert se situait à 119,69 yens, contre 120,82 yens la veille, un mouvement défavorable aux titres des groupes exportateurs japonais. L'euro s'inscrivait au contraire en hausse, à 136,58 yens (contre 136,41 yens jeudi).

Les commentaires de la Réserve fédérale ont également refroidi les ardeurs des investisseurs nippons, comme ils avaient laissé perplexe Wall Street jeudi. Pour justifier son attentisme, la présidente de l'institution, Janet Yellen, a évoqué "des inquiétudes plus vives concernant la croissance en Chine et dans d'autres marchés émergents".

ATS