Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Bourse suisse a clôturé la journée de lundi en légère baisse. L'indice de ses valeurs vedettes, le Swiss Market Index (SMI), a bouclé en baisse de 0,26% à 8727,09 points.

Le SLI a cédé 0,37% à 1311,99 points et le SPI 0,22% à 8958,37 points. Sur les trente blue chips, quatorze ont reculé, quinze avancé et Swisscom a fini inchangé.

Il n'y a pas eu d'affolement après les attentats de vendredi soir à Paris et les indices ont relativement bien encaissé le coup. Alors qu'on craignait une chute, la pression ne s'est faite sentir qu'en début de séance. Malgré le choc, les effets économiques de la tragédie de Paris devraient rester limités et de courte durée.

Les marchés financiers devraient continuer d'être placés sous le signe de la politique monétaire des principales banques centrales. On s'attend par exemple à ce que la Réserve fédérale américaine (Fed) augmente son taux directeur en décembre pour la première fois depuis la crise financière. A l'inverse, la Banque centrale européenne (BCE) devrait elle encore assouplir sa politique monétaire, c'est du moins ce qu'espèrent les investisseurs.

Sonova (-7,8%) a tenu la lanterne rouge durant toute la séance. Les bancaires UBS (-1,6%), Credit Suisse (-0,9%) et Julius Bär (-2,0%) ont souffert, alors qu'aux assurances, Swiss Re (+0,2%) et Zurich (-0,3%) s'en tiraient mieux. A la veille de ses chiffres intermédiaires, Bâloise a gagné 0,2%.

Les valeurs du luxe Richemont (-1,0%) et Swatch (-1,2%) ont aussi perdu du terrain. Syngenta a fini en léger recul de 0,3% après avoir souffert des informations de presse du week-end à propos de nouvelles plaintes aux Etats-Unis USA en relation avec le maïs génétiquement modifié Viptera.

Dans le camp des gagnants, Galenica a pris 1,7%, Transocean 1,1%, Kühne+Nagel +1,0%, Sika 0,8% et Geberit 0,7%. SGS (+0,5) veut poursuivre ses acquisitions et est actuellement en discussions avec le sud-africain Matrolab Group, a-t-il indiqué lundi.

Les trois poids lourds défensifs ont connu des sorts divers: Novartis et Nestlé ont gagné respectivement 0,2% et 0,1%, alors que Roche a perdu 0,7%.

Sur le marché élargi, Meyer Burger a chuté de 11% après un avertissement sur résultats. Valartis a perdu 44% après l'annonce d'une demande de sursis concordataire de la holding. Valora (-0,9%) a finalisé la vente de sa division Trade et se focalise sur le commerce de détail dans de petites surfaces.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS